Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 12:31

Le quarantième anniversaire de la mort du général de Gaulle leur offre l'opportunité de faire de la communication en tentant de se positionner comme héritier de l'homme de l'appel du 18 juin 1940.....

 

Malheureusement, c'est oublié que la droite de l'époque dans son ensemble capitulait et collaborait avec zèle avec les envahisseurs nazis.

 

Plus proche de nous, c'est la droite   qui a liquidé l'héritage Gaulien,

 

  •  en le faisant battre en 1969 sur le référendum  de la régionalisation
  • Plus recemment, c'est Sarkozy et l'UMP "rampante en intégrant l'OTAN qui a :is  à mal l'indépendance de la France forgé par le général
  • Et capitulant une nouvelle fois ........devant le libéralisme financier international

AppelGalDeGaulle18juin40-1-.jpg

Voir un article intéressant sur les retraites : Retraites : Problème de maths

Partager cet article

Repost 0
Published by barovin - dans République
commenter cet article

commentaires

claudioo 14/11/2010 19:08



c'est un point de vue.



barovin 21/11/2010 12:04



Ni mieux ni pire que le tien....



claudioo 13/11/2010 09:58



un dernier mot tout de même barovin. je ne raye pas le mouvement ouvrier, loin de là. j'en suis l'héritier et un dépositaire comme toi. il faut juste ne pas croire que cela est la seule oeuvre du
pc. c'est d'abord et avant tout une oeuvre syndicale soutenue par l'ensemble des mouvements de gauche. quoi qu'en diseent les historiographes du pc. voilà j'arrête là mais je t'invites à
réfléchir sur cette histoire.



barovin 13/11/2010 15:32



Je n'ai jamais dit çà...j'en prends acte. On peut salir de même la SFIO  (la non intervention en Espagne....)ou même le PS qui a cru, assez récemment, aux valeurs du libéralisme financier en
l'accompagnant dans ses délires, notamment cette construction européenne de la finance ou l'humain est complètement absent....pour autant, nous avons besoin de tout le monde de l'extrême gauche
jusqu'au gaulliste sociaux, par delà nos ivergences,  pour construire une république démocratique et plus juste...


Il y a quelques années, j'ai écris un texte sur la vérité :


Qu'est ce que la vérité ?


 


Il n’y a pas une vérité absolue , mais des vérités relatives


 


Même, si l’on ne peut contester un fait qui s’est réalisé, on peut l’apprécier de différentes manières. L’Histoire, l’actualité  en sont des
exemples type.


Les mots, les symboles ont donc une importance capitale pour interpréter la vérité ou plutôt les vérités.


Je pense que çà rejoint la notion d’incertitude entre  la part d’objectivité et  de subjectivité de
nos propos sur n’importe quel sujet.


 


Exemple :  un attentat entre un peuple x et un peuple y


 


Du côté de la presse  du peuple x :


De dangereux terroristes ont perpétués ……. Et ont assassinés ……etc


 


Du côté de la presse du  peuple y :


Nos combattants résistants ont attaqués ………et ont mis hors de combat …..etc


 


Quelle est la vérité :


1        Les deux sources
mentionnent évidemment le fait.


Si l’on admet que la vérité n’a pas de contenu…..alors la vérité est là


2        Mais la vérité
peut-elle se passer de contenu ?


A quoi bon qu’elle relate un fait sans lui donner un sens


Donc il n’y a pas de vérité absolue, mais des vérités relatives


 



claudioo 12/11/2010 22:43



http://www.jlturbet.net/article-4839752.html


barovin je ne détiens pas la vérité. j'essaie de comprendre le monde et de trier dans les histoires que l'on veut me vendre. je te propose de lire in extenso ce que contient le lien ci dessus.


je suis plutôt d'un naturel optimiste et je crois comme toi que l'humanité à les moyens de dépasser ses erreurs mais à condition qu'elle sache les regarder en face. sans complaisance. tu crois ce
que tu veux de l'histoire du pc. je te dis simplement et en tpute amitié: attention camarade on t'as raconté quelques histoires. c'est tout. et crois bien que je préfèrerais que cela soit faux.
mais le plus important est d'aller chercher les causes de ces dérives. cherche un peu et tu comprendras que ce n'est pas seulement le pacte germano soviétique qui est en cause. mais à l'époque le
komintern et le pc sont dans la "guerre de classe" et il faut absolument prouver que les socialistes sont des traitres à la classe ouvrière. et donc on verra des communistes prêts à témoigner de
la responsabilité de blum et de son entourage auprès des tribunaux vychistes. cherche et tu trouveras autre chose que la belle saga romantique.


cela ne m'empêche pas de partager avec toi la belle citation de gramsci qui orne ton blog. amicalement.



barovin 13/11/2010 08:59



L'article en question amène peut-être des vérités, mais il faut bien se garder de les généraliser. c'est un peu comme le racisme et l'antisémitisme..on trouve tjrs des noirs , des juifs qui
volent qui violent et qui justifient les racistes dans leur fort intérieur" Le principe ; on part e cas individuels avérés ou pas et on englobe l'ensemble de la communauté dans cet état de
faits..."Il faut arrêter de rayer le mouvement ouvrier du XXème siècle d'un revers de la main... On arrête ce débat stérile....qui ne mène nulle part... Cordialement


 


 



claudioo 12/11/2010 09:33



je pense, barovin, que tu as de grosses difficultés avec la lecture de l'histoire. il est assez normal de croire pendant quelques années à la grande saga sociale et résistante. après il faut
aller gratter un peu. ce que tu as des difficultés à faire. le bilan "globalement positif" dont tu parles reste pour moi l'une des principales raisons pour lesquelles il est impossible de parler
aujourd'hui de "projet collectif" de mise en commun des intérêts. l'esprit stalinien a fabriqué l'individualisme sur lequel surfe aujourd'hui le libéralisme. j'ai suivi pour mon boulot un certain
nombre de stages que personellement je nomme "manipulatoires" et qui m'ont conduit à reneoncer à mon poste d'encadrement. toutes les stratégies de management ,dites modernes, jouent sur cette
psychologie de l'individu contre le collectif. cela saute aux yeux quand on entre dans ce monde 2 où 3 jours. non barovin, le bilan est totalement négatif. gravement négatif parceque destructeur
d'une des plus belles idées inventées par l'homme.



barovin 12/11/2010 15:14



Tu as la chance toi d'avoir une vision juste de l'histoire...je te remercie de me le rappeler implicitement. Il n'y a pas de vision idyllique dans ce que je dis. Je parle simplement du rôle
du PCF dans la résistance. Que tu le rapportes à ce qu'a été le stalinisme pour définir le malaise de notre société avec le collectif me paraît, pour le moins, un raccourci très "claudioên". Tu
en a le droit, mais je pense qu'après çà, il n'y a plus aucun avenir pour les historiens ....Soyons sérieux, n'ayons pas la prétention de détenir la vérité, la vérité vraie...celle de toutes les
dictatures, y compris celle que tu dénonces, à juste titre, la tyrannie Stalinienne. On ne peut nier qu'elle ait fait du mal au mouvement collectif ds travailleurs , mais l'humain est capablle de
comprendre et de dépassser les erreurs commises. Les civilisations progrssent de cette façon depuis des millions d'années..A mon avis, tjrs dans le bon sens...certes parfosi avec un cheminement
chaotique. Qu'il s'appelle communisme, socialisme, ou écologie sociale, le mouvement des idées novatrices fera son chemin, j'en suis certain et se nourira des expériences positives ou négatives
du passé. Pour ma part, je n'ai pas fait lapolof=gie du communisme dans son enemble , j'ai simplement dit que le PCF, en tant qu'outil politique,  avait été le seul parti ayant organisé,
avec d'autres gens  bien évidemment, la résistance aux nazisme et à la collaboration de la droite... Ce qui expliques la force qu'il avait à la libération. Point à la ligne...



claudioo 11/11/2010 23:48



mon cher barovin, je ne suis pas communiste mais pas plus anticommuniste. il se trouve que j'ai eu l'occasion de cotoyer pendant un bon moment un ancien membre du comité central. il m'a lui même
expliqué que les ordres étaient clairs: nous allons là où va l'union soviétique. il n'ya pas de doute à avoir. suivre les consignes. si tu observe un peu les membres qui ont été virés après
guerre, ce sont pratiquement tous des résistants qui n'ont pas suivi la ligne officielle. ce qui ne transforme pas automatiquement les autres en collabos mais qui montrent simplement leur
suivisme et leur manque de clairvoyance. il ne faut jamais oublier que le premier journal qui demande aux allemends le droit de reparaitre s'appelle l'humanité. la vérité est que dans toutes les
tendances politiques, on a trouvé des héros et des salauds. la résistance n'est absolument pas la droite ncontre la gauche. si de gaulle a appelé auprès de lui des membres du pc à la libération
c'est parcequ'il avait besoin de tranquillité et qu'il était plus sain et simple pour lui de les avoir à découvert. de gaulle s'est bien gardé pandant la guerre de fournir les armes en quantité
demandées par les résistants du plateau des glières et du vercors parce que c'était des maquis controlés par des sympathisants du pc et qu'il se méfiait. c'est d'ailleurs assez gênant de voir
aujourd'hui les "héritiers " autoproclamés du gaullisme aller se prosterner devant les monuments élevés en mémopire de maquisards pratiquement abandonnés par le général. les conquêtes sociales
d'après guerre sont dues aux luttes bien entendu mais un peu plus tard. les premières sont dues à un gouvernement mixte qui avait besoin de remettre en route la machine étatique et économique. un
exemple, la cgt n'a jamais demandé le monopole de l'embauche dans la presse mais c'est de gaulle qui pour obliger le pc et la cgt à respecter les règles, a donné à cette dernière ce monopole
en échange de la garantie de sortie de la presse. c'est amusant de voir soixante ans plus tard les journaux de droite s'en plaindre. pour finir je dirai qu'il faut faire une grande différence
entre le pc organisation et les sympathisants où les proches. c'est là que l'on trouve principalementr le parti des fusillés. on pourrait trouver des exemples aussi gênants au parti socialiste,
chez les radicaux et même chez ceux qui se réclament du gaullisme aujourd'hui. mais si on gratte un peu c'est sans doute du côté du monde giscardien que le flou est le plus présent encore
aujourd'hui. après la guerre ceux qui avaient besoin de se refaire une santé inventaient le centrisme. je n'ai pas de preuves à apporter, je ne peux donc pas citer de noms mais mon père qui à
fait la guerre du mauvais côté (division charlemagne c'est pas glorieux) m'as certifié avoir cotoyé des gens qui par la suite tinrent boutiques centristes et furent régulièrement élus avec des
idées fleurant bon la douceur de vivre. le recyclage, comme d'ahabitude.



barovin 12/11/2010 07:42



Il faut être juste tout simplement. Le monde  n'est ni blanc, ni noir...Nous jugeons maintenant à postériori, avec l'information et le recul nécessaire.  C'est plutôt facile. Si nous
avions été dans l'action d'une époque, vingt ans après le plus grand massacre de l'histoire où une génération a été exterminée et sacrifiée...l'approche serait  différente. Je n'ai pas
vécu l'époque, pas plus que toi, mais je ne pense pas un seul instant que le PCF allait pactiser avec ceux qu'ils combattaient quelques années auparavent, quand bien même l'URSS avait signé le
pacte de non agression....que l'on peut expliquer, sinon comprendre et sans pour autant être Stalinien..Quoi qu à l'époque, il représentait la société nouvelle idéalisée par tous les travailleurs
du monde..(le fameux petit père des peuples...adoré comme un dieu vivant...le communisme organisé sur le mode de n'importe quelle religion...très antinomique avec le Marxisme...). Eh bien Oui, le
PCF a été aux ordres de Moscou, comme d'autres étaient aux ordres de Wasghigton ou de Berlin...c'est incontestable. Mais ce qu'on ne pourra jamais lui enlever, c'est le seul parti qui a su
organiser une résistance efficac e. Certains diront qu'il ne l'a pas fait dès 1940. Je rétorquerai, non en historien, mais en simple individu réfléchi...Peut-on passer d'une siuation démocratique
à une situation de résistance armée en un clin d'oeil...Ca ne résiste pas un examen sérieux. Il a fallu s'organiser et çà prend un certain temps...Et puis peut-on aussi lui enlevr le fait qu'il a
accompagné, surtout au sortir de la guerre oùil était puissant et incontournable... toutes les grandes avançées sociales que nous connaissons et que la droite voudrait nous arracher. Ne
parlons pas de ses combats anti colonialistes, malgré le vote des pleins pouvoirs à  Guy Mollet .Pas d'angélisme, pas de nostalgie, mais une reconnaissance historique méritée...pour
paraphraser Georges Marchais : "un bilan globalement positif " (le pCF)...Comme tous les dirigeants de tous les partis, il y a effectivement une grande différence entre le sommet et la base. Au
sommet, on trouve des gens ambitieux, souvent imbu de leur personne et s'imaginant un destin national voire international...je dirais tout simplement que c'est humain, mais que çà brouille
souvent le discours politique



Présentation

  • : Barovin - Libre penseur
  • Barovin - Libre penseur
  • : Kerjolys se trouve en Bretagne ou en Normandie, près de kerjolys, à KERJOLYS
  • Contact

Pages

Catégories