Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 16:47

Les cadeaux fiscaux ont coûté au budget de l'Etat  de 2007 à 2011 : 75 milliards €uros.

la construction d'un hôpital de 1000 lits avec plateaux techniques coûte en moyenne 300 millions €uros.( source france inter - Directeur de l'Hôpital de Gonesse )

Mais la posture idéologique de ce gouvernement l'a conduit a vouloir réalisé un hôpital (Corbeil Evry) dans le cadre du partenariat Public privé.Prévu initialement au prix de 344 millions et un loyer  annuel de 30 millions €uros payés par la collectivité. Il devait être livré début 2011, maius devant les malfaçons et les risques sanitaires, iol n'est tjrs pas en fonction et l'etat (la CPAM) paie un loyer  annuel réevalué à 42 millions €. Une véritéable gabegie financière et sanitaire.

Alors la question est simple ..avec ces 75 milliards d' €uros

Combien d'hôpitaux, combien de collèges, de lycées auraient -on pu construire ou rénover ? à titre d'exemple 10  hôpitaux auraient coûté 3 milliards

Combien d'augmentations de salaire, de primes exceptionnelles auraient-on pu verser pour soutenir les PME/PMI, favoriser le chômage partiel....et donc en bout de chaînes les salaires et les charges sociales induites qui auraient favorisés la relance et donc permis  au budget de mieux résister à la crise et ses effets dévastateurs sur l'emploi et le pouvoir d'achat.

A titre d'exemple : 400.000 salariés auraient pu toucher un salaire de 1500 € par mois + charges mensuelles 1000 euros pendant 5 ans = 60 milliards euros dont 24 milliards €uros de charges sociales qui reviennent dans les caisses sociales. et qui auraient contribuer à soutenir l'activité économique et à réduire les déficits sociaux.

Ou 4 millions de salariés auraient pu toucher une prime mensuelle de 150 euros....etc...etc...

 

Au lieu de cela, Nicolas SARKOZY a privilégié le capital et le patrimoine, alors qu'il avait annoncé vouloir rétablir la valeur Travail.

On comprend mieux le niveau de la gabegie fiscale  à l'aide de ces exemples.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by barovin - dans Economie
commenter cet article

commentaires

trublion 05/04/2012 16:58


je suis né en 44 et il est vrai que je n' ai  été au chomâge qu' une seule semaine dans ma vie !


J' ai pu acquérir une résidence payée en 25 ans, ce qui n' a pas été si facile.


d' ailleurs, je ne suis pas redevable de l' impôt, juste pour te  dire que je ne fais pas partie des nantis.


Mon père travaillait à la mine, et il m' a quand même aidé un peu, sans lui même l' être.


Pour les fils de, je te répondrais que c' est ainsi que va le monde.


Si tu hérites, tu ne l' auras pas mérité non plus.


Sinon, je suis d' accord avec toi, il faut tout revoir, en commençant par redonner du travail, donc en création d' entreprise, et en évitant les délocalisations.


 et  là, je ne suis pas sur que les méthodes de gauche apportent quelque chose !


Si c' était la gauche qui devait passer, je n' en espèrerais pas moins qu' elle réussisse !


 amicalement

barovin 08/04/2012 08:11



Nous pouvons transformer le monde...l'humain l'a déjà fait depuis qu'il a quitté le monde animal...Donc ne désespérons pas. Pour autant, je pense qu'il ne sera jamais parfait, donc tjrs
perfectible...Car je pense qu'on s'emmerderait dur dans un monde parfait avec ds gens parfaits..Fort heureusement, nous ne le sommes pas. Je voudrais revenir sur la vertu de l'impôt. Prenons
l'ISF..Il y a donc un seuil à partir duquel on le paie. Donc tous les gens qui flirtent avec ce seuil ont la possibilité de l'éviter en consommant ou en faisant des donations à leurs enfants...ce
qui est profitable à l'économie dans les deux cas. C'est un moyen de péréquation qui corrige les inégalités et qui favorise le foncionnement de l'économie. C'est pour cela que les 30 glorieuses
ont si bien fonctionnées...le travail était mieux rémunéré que le capital et le patrimoine; Ce qui a permis à nos générations, en travaillant certes, de se constituer des patrimoins personnels ou
professionnels. Ce qui n'est plus le cas actuellement où seuls les détenteurs de gros patrimoines tirent leur épingles du jeu. Ce n'est pas contestable, toutes les études sérieuses le disent, les
riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres (En europe, comme dans le monde..)..Ce que je sais, c'est que la Gauche a intérêt à inverser la tendance et surtout à
traiter la fracture sociale qui se dessinne dans notre pays depuis 20 ans et s'accèlère depuis 10 ans. Elle ne l'a pas fait sérieusement entre 1997 et 2002. Le PS s'est fourvoyé dans la
cosntruction ultra libérale de la constitution de 2005 que le peuple a , fort justement, rejeté. Il faut revenir sur les traités pour imposer une nouvelle  construction Européenne , car nous
ne sortirons pas  seul de cette spirale infernale financière sans une Europe unie dans ds valeur sociales et écologiques fortes



trublion 05/04/2012 11:19


ça m' ennuie que la gauche cherche à niveler par le bas !


 je pense que le mérite est important.


Bien des riches ont commencé tout en bas de l' échelle, et ne doivent leur réussite qu' à leur mérite.


c' est une erreur que de ne s' en prendre qu' aux  1% de super-privilégiés !


 c' est une question de mathématiques, et c' est toujours le grand nombre qui fait la différence, ce dont les  gouvernements successifs ont bien compris.

barovin 05/04/2012 16:22



On ne veut s'en prendre à personne...c'est simplement une histoire de justice et d'intelligence que de répartir l'effort d'une société en crise....car sinon nous allons vers des bouleversements
dont ilk est difficile de prévoir la violence... J'ajouterai pour ma démonstration précédente, que les gens nés dans les années 40, 50 (dt je fais partie) et début 60 ont pu, grâce à l'inflation,
se constituer un patrimoine immobilier (rés principale, voire secondaire) ou un patrimoine professionnel (commerces, artisanat,  a griculteursvoire PME/PMI à partir de rien....)...les
fameuses 30 glorieuses ....actuellement cela est quasiment impossible pour la majorité des jeunes qui 'nont pas papa ou maman derrière eux....Quant à l'enrichissement extrême (le 1 % dont tu
parles)  par le travail, j'espère que tu n'as pas la naïveté de croire que çà existe vraiment....Soyons sérieux....Après la guerre, il a existé des grands captitaines d'industrie qui ont
fait fortune tout en permettant à des centaines de milliers de leurs ouvriers de vivre (DASSAULT, MICHELIN.....) ..les fistons de ces gens n'ont aps fait grand chose pour mériter une telle
fortune. La fortune de feu papa de Mme  BETTENCOURT est très sujette à caution pour ces amitiés avec  l'allemagne nazie... 


répartir la richesse, c'est relancer une économie qui ne fonctionne plus que par la spéculation et une  financiarisation à outrance se nourrissant de la destruction des emplois et des
richesses produites par les enteprises....Plutôt inquiètant de persister dans cette voie. essayons de construire une autre société qui prenne en compte l'économie, le social et
l'écologie....sinon je ne donne pas cher des civilisations humaines dans le siècle prochain.


redonnons de l'espoir aux gens....c'est ce qui manque actuellement pour la jeunesse. Soyons justes, nous pourrons être fermes....en rétablissant pour tous une notion piétinnée actuellement...la
citoyenneté Républicaine des droits et des devoirs


 



TRUBLION 04/04/2012 18:33


tu me parles de Giscard, mais pas de la dette insignifiante durant son septennat, pas plus que  de Mitterrand qui a démultiplié la dette !


 et comment expliques tu que seule la France exige autant d' impôts de ceux qui  donnent du travail aux autres !


 souviens toi, toute peine mérite salaire, saudf en France où on aime distribuer celui de ceux qui bossent !

barovin 05/04/2012 11:10



c'est toi qui ressasses le passé. Parles plutôt du bilan... Les prestations sociales ne sont pas des impôts. les considérer ainsi veut dire que l'on veut une France sous déveloippée. Car où il
n'y a pas de couverture sociale, ce sont ls pays sous developpés;;d'accord avec toi sur "toute peine mérité salaire"...c'est biern vrai, mais ce n'est plus le cas en France. ceux qui gagnent
beaucoup d'argent ne sont pas ceux qui se démènent le plus (financiers, banquiers, footbaleurs, artistes rentiers, politiques cumulards.......)  je suis pour rétablir la valeur
travail...L'argent doit  se mériter et non s'hériter. avec la politique SARKOZIENNE, c'est le capital et le patrimoine qui profitent, alors que les revenus du travail stagnent, voire
régressent...Donc la solution de l'austérité est une abberration...Du temps de Giscard, il y avait un impôt qui ne disait pas son nom, c'était l'inflation qui poussait les détenteurs de capitaux
à mettre leur argent dans la production, sinon la sanction était immédiate (le capital était rongée par l'inflation..) ...A l'époque le travail salarié, le travail artisanal, la petite entreprise
bénéficiaient de cet effet de levier ....remarque que depuis que l'on lutte contre l'inflation (il faut qu'e'lle soit raisonnable) les choses de l'économie et du social vont ded plus en plus mal,
à part les grandes fortunes qui s'enrichissent sur la crise....je te laisse le soin d'en tirer les conclusions



Sékateur 04/04/2012 18:13


Complètement d'accord, ces accords de partenariat public-privé pour construire des infrastructures d'Etat est une fumisterie de première. Ils sont motivés uniquement pour des raisons comptables,
il ne gonflent pas la dette de l'Etat, et ne nuisent donc pas à la notation du pays. Mais le coût est bien souvent décuplé, et étalé sur les générations futures, ce qui est inadmissible. Je n'ai
pas entendu le candidat PS à ce sujet. 

barovin 05/04/2012 11:13



le partenariat privé public a été dénoncé par la geuche locale, notamment pour la construction de cet hôpital qui est une gagegie sanitaire et financière...Continuons à dénoncer et informer et
faisons circuler l'information pour que les futurs décideurs politiques en tiennent compe...



Moustic 04/04/2012 16:10


Un seul fait compte, il doit partir .. A++

barovin 05/04/2012 11:14



mais évitons qu'une gauche trop molle et timorée, genre sociale démocratie ne s'isntalle à sa place pour gérer l'ingérable



Présentation

  • : Barovin - Libre penseur
  • Barovin - Libre penseur
  • : Kerjolys se trouve en Bretagne ou en Normandie, près de kerjolys, à KERJOLYS
  • Contact

Pages

Catégories