Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 16:26


Après quelques décennies, ne serait-il pas opportun de vouloir assainir la vie politique Française qui souffre d’un manque de transparence évident.

Loin de moi l’idée de jeter l’opprobre sur tous les personnels politiques, certains servent la république avec comme moteur le bien public et un désintéressement sans faille. Pour autant, nous pouvons constater que d’autres s’en servent à des fins d’ambitions personnelles.

Alors, arrêtons de compter sur la bonne volonté de chacun pour moraliser la vie politique dans notre pays. La nature humaine est ainsi faîte que nous n’y parviendrons pas. Que ce soit clair, le pouvoir corrompt dès l’instant où il est exercé sans aucun contrôle, sans aucune limite, sans garde-fou.. Donc la seule solution qui vaille est de mettre en place un encadrement Républicain de l’élu. Car où se trouve la frontière entre l’honnêteté et la malhonnêteté…. ? je défie quiconque de la définir clairement.

Car force est de constater que la cinquième République mène à tous les excès. Pouvoir personnel du chef de l’Etat, baronnies politiques dans les régions, les départements, les communes, dans les assemblées où il n’est pas rare que des caciques monopolisent le pouvoir pendant plusieurs décennies….

Il s’agit d’une réflexion qu’il faudra mener et que certains qualifient déjà de « populisme »…En fait ce sont ceux qui en vivent (très bien), les politiques de tout bord (les cumulards) les experts et la grande majorité des « journalistes » qui à longueur de journée nous « décryptent » la vie politique en prenant bien soin d’insuffler la pensée unique à  même   de faire perdurer cette situation où ils perçoivent de confortables revenus…..

Je trouve que cette situation est assez proche de celle du cyclisme dans les années 90 où ceux qui dénonçaient le système de dopage généralisé étaient cloués au pilori et frappés d’infamie. Le dopage était toujours l’affaire individuelle. Les instances dirigeantes, les sponsors, les journalistes sportifs nous le juraient la main sur le cœur….Bien évidemment, il y avait le beau concept de la présomption d’innocence, parfois aidé par les instances…..et puis l’affaire Amstrong a bien montré que c’était tout le système qui était pourri et qu’il fallait en changer.

Reconnaissons qu’en politique, le constat est  fait  car les affaires politico financières ont touché les plus hautes autorités de l’Etat, puisque deux présidents de la République ont déjà eu affaire à la justice.

Et ne croyons pas à la probité d’untel ou untel. Personne ne peut-être intègre totalement, car toujours soumis à des influences quelles qu’elles soient. J’ai la clairvoyance de penser que moi-même, pourtant dénonciateur de ses dérives systémiques, je ne pourrais assumer le pouvoir sans aucune faille, sans aucun accroc aux valeurs républicaines….C’est donc pour cela qu’il faut une sixième République qui abolisse la plus grande partie des risques inhérents à la cinquième République taillée en son temps pour le général de Gaulle. La République et une et indivisible et ses valeurs doivent être la règle générale.

Fin des pouvoirs démesurés du président de la République

Retour à la proportionnelle pour élire l’assemblée nationale, sans ancrage local. Règles à mettre en œuvre pour éviter le blocage des institutions

Limitation de tous les mandats à deux sessions

Age de la retraite pour tous les politiques à 70 ans

 

Partager cet article

Repost 0
Published by barovin - dans République
commenter cet article

commentaires

claudioo 11/04/2013 22:10


le cumul des mandats sur mon blog.

claudioo 11/04/2013 09:54


un bon nombre de points d'accord. en effet si je pense que bon nombre d'élus ne sont pas malhonnêtes, je crois qu'il mieux de "les aider à le rester" en encadrant un peu plus sérieusement leur
fonction. comme toi, je ne suis pas certain d'être irréprochable en situation de pouvoir. s'il faut sans doute aller vers les limitations que tu proposes, je ne crois pas que cela soit suffisant.
il y a des raisons objectives qui conduisent au cumul des mandats et qu'il faut modifier. l'organisation des financements de projet appelle les cumuls. ce sont  donc toutes les lois sur
l'organisation des collectivités locales qu'il faut revoir. tant que cela ne sera pas fait, les solutions resteront boiteuses. je vais tenter dans les prochains jours d'écrire la
dessus. 

barovin 15/04/2013 06:39



Mes propositions ne sont pas exhaustives...effectivement...il y a un grand débat à ouvrir sur le sujet pour modifier en profondeur et efficacement les institutions...mais je crains que c eux qui
profitent de ce système (UMP et PS) ne le souhaitent pas vraiment. A nous de les y contraindre..Même si déjà le non cumul des mandats serait une bonne chose..du moins si il entre dans les faits..



Présentation

  • : Barovin - Libre penseur
  • Barovin - Libre penseur
  • : Kerjolys se trouve en Bretagne ou en Normandie, près de kerjolys, à KERJOLYS
  • Contact

Pages

Catégories