Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 06:55

Aux Etats unis, La fermeture du site "Megaupload.com", plateforme du téléchargement sur internet, et les poursuites engagées envers ses principaux dirigeants, sont les preuves de cette lutte impitoyable contre le crime organisé (rires...).

Chez nous, la petite clique d'incapables incohérents  qui a la prétention de  nous gouverner, veut durcir la non moins et inefficace "Loi HADOPI".

Mitterand

Comme chacun sait, la crise que traverse notre monde (austérité pour les peuples et enrichissements sans cause pour une minorité..) est dûe à la recrudescence du téléchargement illégal sur internet.

Bien évidemment, la finance internationale et ses traders, avec leur folle spéculation sur des produits dématérialisés et incontrôlés,  n'y sont strictement pour rien...

 


Partager cet article

Repost 0
Published by barovin - dans Honte
commenter cet article

commentaires

MOCEKX 24/01/2012 14:08


je crois que la culture mérite beaucoup plus d'importance que ce que certains lui portent. Internet permet l'entrée dans l' aventure de la culture populaire et s'il faut protéger la création le
gouvernement n'a qu'à créer un passeport jeune pour permetre au plus démunis de créer leur propre biblithèque. Pour cela il paierait une indemnité aux créateurs et il participerait ainsi à une
véritable diffusion de la culture populaire

barovin 26/01/2012 16:42




je crains que le slogan qui dit que l'on veut protéger la création est une connerie monumentale. ce qu'on veut protéger, c'est plutôt la rente des "majors" et des vedettes qui vivent en
parfaite harmonie du système en nous vendant depuis quelques décennies, les mêmes oeuvres que ce soit en microssillons, en cassettes, en dvd et puis bientôt sur un nouveau support. Les jeunes
artistes qui s e produisent sur les scènes provinciales font leur chemin, dès qu'ils sont une once de talent....Les grosses cylindrées du système les ignorent royalement au début  et les
produisent que quand ils sont sûrs de faire un maximum de fric. Pas d'angélisme sur ce sujet. 


malgré le téléchargement, le cinéma français  s'en tire plutôt bien depuis quelques années. De toute façon, internet offre une nouvelle approche de consommer la culture et c'est pas avec
une loi, fût-elle Hadopie, que la marche en avant ne se fera pas. A-t-on défendu les petits orchestres qui animaient les bals et autre night club qui furent anéantsi par l'arrivée du
microssillon.;il s'agit bien d'une posture idéologique de défense de privilèges d'une profession de Nantis...




Ballendar 23/01/2012 21:29


Je ne soutiens pas les sites de streaming, d'ailleurs je ne suis pas client, mais Internet avait ouvert une certaine liberté d'écoute de vision et de lecture qui ne me déplaisait pas. Ils auront
beau tout réglementer et légiférer, les "geeks" trouveront toujours une parade. Je n'ai pas l'impression que le cinéma souffre terriblement du téléchargement dit illégal, les salles ne sont pas
vides, au contraire, il suffit de voir le succès de films comme "intouchables."


Défendre les droits d'auteurs d'héritiers sans talent percevant les royalties d'oeuvres largement amorties et payées plusieurs fois par les spectateurs me semble pathétique - sauf s'il s'agit de
défendre de jeunes artistes voulant faire carrière - les oeuvres, au bout d'une quinzaine d'années, devraient appartenir à tout le monde.

barovin 26/01/2012 16:49



Pour moi c'est une posture idéologique de défense de privilèges d'une profession de nantis qui ont de plus en plus de mal à vivre comme vivaient leurs prédécesseurs tels le sieur
Barclay qui faisait sur la côte d'azur des fêtes mémorables  d'où se dégageait obstensiblement un luxe et une richesse sans complexes..



Petitalan 23/01/2012 18:33


Un seul et unique recours, l'appel à Suéguéla. Bien à toi. Envoyons les pirates bouter hors de la toile les pirates. Et Fred, bien inodore, incolore, insonore.

barovin 26/01/2012 16:50



le monde change, mais les nantis veulen,t continuer à percevoir la rente qu'ils percoivent depuis quelques décennies



Sékateur 23/01/2012 17:14


Cela dit, le gouvernement français ne contrôle pas le FBI américain, enfin je ne crois pas. Disons qu'il soutient la démarche, au nom du principe de la liberté intellectuelle, qui est un louable
combat. Hadopi n'est pas une solution ? Dans ce cas, que les éditeurs proposent enfin des offres légales intéressantes sur le net.

barovin 26/01/2012 16:53



je crains que le slogan qui dit que l'on veut protéger la création est une connerie monumentale. ce qu'on veut protéger, c'est plutôt la rente des "majors" et des vedettes qui vivent en parfaite
harmonie du système en nous vendant depuis quelques décennies, les mêmes oeuvres que ce soit en microssillons, en cassettes, en dvd et puis bientôt sur un nouveau support. Les jeunes artistes qui
s e produisent sur les scènes provinciales font leur chemin, dès qu'ils sont une once de talent....Les grosses cylindrées du système les ignorent royalement au début  et les produisent que
quand ils sont sûrs de faire un maximum de fric. Pas d'angélisme sur ce sujet. 


 


malgré le téléchargement, le cinéma français  s'en tire plutôt bien depuis quelques années. De toute façon, internet offre une nouvelle approche de consommer la culture et c'est pas avec une
loi, fût-elle Hadopie, que la marche en avant ne se fera pas. A-t-on défendu les petits orchestres qui animaient les bals et autre night club qui furent anéantsi par l'arrivée du microssillon.;


Pour moi c'est une posture idéologique de défense de privilèges d'une profession de nantis qui ont de plus en plus de mal à vivre comme vivaient leurs prédécesseurs tels le sieur Barclay qui
faisait sur la côte d'azur des fêtes mémorables  d'où se dégageait obstensiblement un luxe et une richesse sans complexes..



moustic581 23/01/2012 11:54


Hadopi , un combat de l'inutile A++

barovin 26/01/2012 16:54



Tout a fait d'accord..voir mes réponses aux com précédents...je pense que tu sera d'acccord en partie avec moi



Présentation

  • : Barovin - Libre penseur
  • Barovin - Libre penseur
  • : Kerjolys se trouve en Bretagne ou en Normandie, près de kerjolys, à KERJOLYS
  • Contact

Pages

Catégories