Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 18:04

Les grandes écoles craignent de se voir imposer un quota de 30% d'étudiants boursiers, dénonçant "la baisse du niveau moyen" conséquente. "On ne mettra pas de quotas", tempère Valérie Pécresse, alors que les critiques fusent contre elles.

Cette crainte "de baisse de niveau" est d'un risible qui confine à la bêtise amnésique.

La question essentielle en la matière : Mais d'où sont sortis les grands penseurs du libéralisme financier qui ont précipités le monde dans une crise sans précédent, sinon des grandes écoles.

De quel niveau parlent-elles.......de celui formaté à l'école du libéralisme dogmatique qui anesthésie les plus brillants élèves pour en faire de servile et obséquieux auxiliaires de propagande des idioties les plus néfastes pour les économies réelles et les peuples dont la subsistance en dépend.

Faire rentrer des gens réalistes (les boursiers) en phase avec la société civile, mais non moins brillants, ne pourrait que redorer le blason de ses institutions qui se sont fourvoyées dans une éducation pour boursicoteurs psychopathes, "sérial killer" de la finance et assassins des principes Républicains

Partager cet article

Repost 0
Published by barovin - dans Sociologie
commenter cet article

commentaires

condor79 12/01/2010 08:40


Nous ne sommes pas des assistés et le bilan est plus que négatif , ce n' est pas en balançant les mêmes phrases sur tous les blogs que l' on peut manipuler les esprit libres.....

Salutations
condor79


barovin 18/01/2010 09:37


De qui parles-tu..de toi je suppose...c'est pour cela que tu vis dans un monde virtuel.....


trublion 11/01/2010 18:17


en réponse à ton com, je rajouterai qu' il faut encore que les concernés fassent preuve de volonté d' apprendre, ce qui me parait loin d'être le cas


barovin 18/01/2010 09:52


De qui parles-tu. Comme toujours, ilf aut que tu ramènes le débat à tes petites idées étriquées. On ne te parle pas des boursiers qui n'ont pas le niveau (d'ailleurs ceux là n'existent pas...),
mais des boursiers qui ont le niveau..;comme SEGUIN ou d'autres en leur temps, on pu, grâce à l'école républicaine, faire des études supérieures brillantes. Ce n'est plus le cas
actuellemnt...Maintenant, c'est la consanguinité des idées des milieux bourgeois qui préside avec les effets néfastes que nous connaissons avec la crise. Des gens identiques, homogènes, des
copy/coller qui sortent d'un moule identique...à comparer l'ébénisterie et la fabrication industrielle des meubles...d'un côté l'art, la beauté , l'imagination et de l'autre la collectivisation des
idées. A terme, c'est la mort de la société..


BMB 10/01/2010 22:35


Je me souviens qu'enfant les copains boursiers étaient souvent ceux qui travaillaient le plus parce que sinon ils perdaient leurs bourses et, donc, le moyen de s'en sortir.
C'est vrai c'était avant la panne de l'ascenseur social...


barovin 18/01/2010 09:56


Il faut  rétablir une certaine égalité des chances...question de survie de la République


Tagazou 10/01/2010 19:25


Les quotas sont une connerie.
Le frein à l'accés des boursiers aux grandes écoles est plus financier que lié au niveau présumé du candidat. Les concours d'entrée sont trés bien organisés mais le coût des études trés elevé. Il
n'y a pas à mettre des quotas mais à financer le sétudes de ceux qui ont réussis le concours d'entrée et ne peuvent se payer le cursus.


barovin 18/01/2010 10:00


il faut rétablir l'ascenseur social..seule garantie d'une égalité des chances. Au delà de la justice sociale, c'est l'avenir de notre société républicaine qui est en jeu avec un renouvellment des
élites qui ne se fera plus sur ce que j'appelle la consanguinité des idées et des comportements dangereuse pour le corps social, mais sur la diversité des talents..


michel 09/01/2010 19:20


Les quotas ne sont sûrement pas la solution, mais dire que les boursiers font baisser le niveau est une "infamie".
Les enfants de famille moins favorisées ont besoin d'une aide financière, d'un soutien pédagogique sans doute, mais pas d'un passe droit ridicule que serait la politique des quotas.


barovin 10/01/2010 09:38


Exactement dit....


Présentation

  • : Barovin - Libre penseur
  • Barovin - Libre penseur
  • : Kerjolys se trouve en Bretagne ou en Normandie, près de kerjolys, à KERJOLYS
  • Contact

Pages

Catégories