Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 11:41


Une politique à courte vue, sans lendemain chantant. Le front Républicain une abstraction. Cela ressemble plus à la défense d'un pré-carré où La problématique FN et de l'abstention record
des politiciens vivent "l'entre soi "constitutionnel de la cinquième République. L'un aime l'entreprise sans jamais, d'ailleurs, y avoir exercé une quelconque fonction. L'autre fustige les assistés, le statut des fonctionnaires mais prenant bien soin de protéger les avantages liés à sa rente institutionnelle refusant toute transparence quant à l'utilisation de ses indemnités parlementaires, voire de son régime de retraite particulièrement avantageux. Ils cumulent, ils pantouflent, absents de l'hémicycle, parfois y dormant même.... Ceux qui s'y intéressent sont taxés de "populisme". On touche là au coeur de la problématique FN. Le seul parti qui apparaît neuf, pourtant avec des idées qui le sont un peu moins. Le vote utile hérité des institutions de la cinquième république (abandon de la proportionnelle au profit du scrutin à deux tours) montre ses limites et son effet pervers. (Avec 40 % des votants, le premier parti peut obtenir les 3/5 des sièges à l'assemblée....suivez mon regard....)
Ils ont tout tenté en reprenant à leur compte les idées nauséabondes de l'extrême droite : L'identité nationale, la stigmatisation des populations immigrantes, celle des plus pauvres, la vidéo surveillance, la casse des services publics sur l'autel de la sacro-sainte compétitivité, la baisse des budgets associatifs ou culturels.... Mais rien n' y fait. La partie du peuple qui vote FN semble préférer l'original à l'ersatz.
La droite semble perdue dans cette stratégie de course à l'échalote avec les idées du FN. Reste la gauche : une partie qui semble s'accommoder des dogmes du libéralisme financier et d'une situation de statu quo institutionnel qui lui profitait jusqu'à maintenant. Ne reste plus que la gauche sociale et écologique qui souhaite encore, dans ce monde du renoncement et du repli sur soi , transformer les institutions et la société, pour édifier un monde plus juste où l'humain retrouverait sa place tout en préservant l'environnement. Pas simple, mais enthousiasmant. En tout cas le seul logiciel à même de faire reculer le FN et la lepenisation des esprits.

Partager cet article

Repost 0
Published by barovin
commenter cet article

commentaires

Foujuste 15/12/2015 20:54

Mais, si pour moi le clivage gauche droite nous détruit. Que les extrêmes sont pas fréquentables puisse qu’elles nous nuisent, Que l’union des démocrates républicains autour d’un projet Européen est notre seul salut, oui cela signifie un bouleversement notable, qui induit une autre vision que celle du sempiternel instinct franco-français, celle du regard, celle des sentiments, et celle des actes tournés entièrement en direction de l’Europe. Concrétiser enfin le projet Européen assurer un avenir certain pour nos générations futures, établir un horizon ou les espoirs de progrès de notre jeunesse prendrons une place prépondérante.

barovin 17/12/2015 08:17

.Qui sont ces démocrates républicains qui nous mènent chacun à leur tour depuis 30 ans au chaos et qui refusent la vraie démocratie en ne voulant surtout pas changer les règles des institutions de la cinquième République qui leur profitent depuis 1958 et qui concourt à la montée du FN en le victimisant..... Quant à l'Europe elle prouve toujours son incapacité et son incurie à fédérer les peuples sur un projet humaniste et enthousiasmant , si c'est .......celle de
Jean-Claude Juncker grand ordonateur de l'évasion fiscale et président de la commission Européenne, on croit rêver...c'est un peu comme si "Al capone" avait été nommer à la tête du FBI.... .Ne parlons pas du président de la BCE Mario Draghi et de ses attaches avec la banque Américaine Goldman sachs qui vendait de la dette subprime à ses clients et, dans le même temps, misait sur la chute de ces titres !... Oui il faut construire une nouvelle Europe...si tu as la réponse...., nous sommes preneurs

foujste 13/12/2015 15:23

Le paysage politique reste figé à quelque variantes prêt, il suit bon an mal an son petit train train, en dehors des hausses de tension au moment des élections, qui sont nous le savons des temps quelque peut houleux, pas d'inquiétudes, comme a son habitude le calme s’invitera de nouveau dans les esprits,
L’alternance qui suivra le résultat des urnes, ne nous offrira plus de grandes variations idéologiques significatives, la crises économique internationale, et l'incompétence notable de nos élites, annihile ou limite la mise en application de grandes réformes sociales promises par nos élites, cette apparence de stagnation, qui pour les uns ressemble a du reniement, une partie grandissante des citoyens s’enfonce dans le choix inconsidéré des solutions du pire, présentés comme l’unique remède à nos maux, influencé par une exploitation malhonnête des événements dramatiques du 13 novembre
Si un cercle restreint de citoyens se pose la question de savoir quelle solution utile et efficace doit-on imaginer puis adapter pour luter contre ce clivage persistant et destructeur, le satisfecit assourdissant de notre classe politique anesthésie toutes espoirs de changement.
Après trente ans d’accumulation, de tâtonnement, d'hésitations, d’égarement, de faux fuyant doublé de démagogie, de vrais fausses bonnes idées conscientes ou inconscientes, qui ont creusés et continues inlassablement de creuser l'ornière dans la quelle nous y sommes figés, force est de constater que dans leur grande majorité nos énarques ou tout autre intellectuels, qui sont des produits “finis” dotés des dernières techniques de communication, fabriqués avec soin dans les grands principes républicains, présentés aux consommateurs que nous sommes dans un emballage de couleur adéquate, prêt a nous servirent avec un art incontestable un assortiment de leur cuisine au fumet si appétissant que bien des citoyens en redemanderons certainement d’office et ne manquerons pas par le suite d’accuser son voisin de polluer cette cuisine si appétissante
Néanmoins on doit reconnaitre qu’enfin nous prenons conscience que nous sommes dans une impasse, il nous reste à admettre ,
Un, que le clivage gauche droite , nous détruit.
Deux, que les extrêmes sont pas fréquentables, elles nous nuisent,
Trois, que l’union des démocrates républicains autour d’un projet Européen est notre seul salut,
Rien de bien exceptionnelle une lapalissade chez les autres, mais, oh trahison chez nous les Gaulois on ne sait pas, le ciel peut nous tomber sur la tête !!

barovin 15/12/2015 07:10

Quelle mouche salutaire t'as piqué Foujuste...? Je ne reconnais plus le polémiste de droite qui bouffait "du gauchiste écolo" à tour de commentaires... Tout fout le camp. Je retrouve un exégète sociologique qui semble découvrir que rien de ne va plus dans nos sociétés. Eh oui, il va falloir faire chauffer les neurones pour tenter d'inventer le société de demain...et ce, sans que nous passions par la case "catastrophe...". .Est-ce que nos élites politiques y sont prêts....Quelques pistes :
Plus de démocratie (de nouvelles institutions dans une nouvelle République). D'autres façons d'aborder l'économie, le social avec le souci de l'écologie. C'est plus facile à écrire qu'à réaliser... mais nous n'avons plus le choix....

Présentation

  • : Barovin - Libre penseur
  • Barovin - Libre penseur
  • : Kerjolys se trouve en Bretagne ou en Normandie, près de kerjolys, à KERJOLYS
  • Contact

Pages

Catégories